Portrait de chef : Etienne Huot, La Récolte, espace local

Portrait de chef : Etienne Huot, La Récolte, espace local

de_la_ferme_a_assiette_local

Au rythme des saisons, Étienne nous transmet son goût et sa nécessité de s’approvisionner localement, trois fois par jour. Manger local, c’est pour lui une mission quotidienne à transmettre. Lumière sur un chef passionné par les produits de qualité et les rencontres humaines qui se trouvent derrière.

Qu’est-ce qui est le plus important dans ta cuisine ?

Définitivement la provenance et la qualité des produits. Tout doit être local, et tant qu’à faire nous aimons mettre le travail des petits producteurs de l’avant. Le respect des techniques pour mettre en oeuvre tous ces beaux produits est super important, et c’est ce qui rend les produits encore plus uniques.

Quel est le sens de l’achat local pour toi ? 

Aujourd’hui, et depuis notre ouverture en 2013, manger local trois fois par jour, c’est aussi simple qu’une manière de changer le monde. Dans une optique de restaurateur, nous avons toujours cru qu’en agissant de la sorte, nous pourrions faire la différence et par le fait même, influencer le plus de gens possible.

Comment choisis-tu tes producteurs ? tes produits ?

Pour les producteurs, c’est assez simple, on se tourne soit vers des producteurs biologiques, soit vers ceux qui opèrent de manière raisonnée. La priorité sera dans tous les cas vers des producteurs qui ont une grande qualité de produits. Et pour les produits, ceux qui suivent le cours des saisons.

Que préfères-tu dans l’achat local ? 

Rencontrer des personnes qui ont la même vision que nous est toujours un grand plaisir. Derrière chaque produit, il y a des gens et une histoire formidable à connaître. 

Qu’est-ce que tu souhaites transmettre à travers tes plats ? 

J’aime définitivement faire plaisir avec notre nourriture, mais si en plus je peux transmettre le partage et le désir de choisir des ingrédients locaux à nos clients ! C’est dans des moments comme ça que je sens que j’accomplis une mission encore plus grande que celle de simplement cuisiner pour les personnes.

Des astuces à partager aux autres chefs pour acheter plus local ? 

Je crois qu’à la base il faut qu’il y ait un désir de faire partie du changement, de faire les gestes qu’il faut pour faire de cette planète une meilleure planète… on pourrait même parler de région plutôt que planète.

Du local à l’année ?

Oui nous sommes local à l’année… sauf pour le sucre et café ! Pour l’hiver, nous mettons les variétés de fruits et légumes en pots. Ça demande un peu d’anticipation mais ça se fait très bien !

Ton produit champion ?

Les champignons sauvages, surtout les chanterelles de Gaspésie sauvage, dont les porteurs du projet ont une manière de vivre exemplaire !

Découvrez la Récolte, Espace local sur son site web et suivez-la sur sa page facebook.

(2) Comments

  1. On y retourne aussi souvent que possible! Les plats sont un régal pour les yeux, un délice pour le palais et l’ambiance est chaleureuse et décontracté! Bravo Étienne, Lyssa et Denis!

Leave a Reply